Vous êtes ici : Accueil » Cérémonie » Baptême : tout savoir sur le parrain et la marraine

Joli baptême

Baptême : tout savoir sur le parrain et la marraine

Vous allez faire baptiser votre enfant. Vous devrez pour ce faire lui choisir un parrain et une marraine. Voici, sous forme de questions-réponses, tout ce qu’il faut savoir sur le parrainage, lors d’un baptême religieux ou laïc.

Le rôle du parrain et de la marraine dans un baptême religieux

Le rôle du parrain et de la marraine est important : ils s’engagent à soutenir l’enfant dans sa vie de chrétien, l’aident à grandir dans la foi et soutiennent les parents dans l’éducation de l’enfant. Mais cela ne s’arrête pas au religieux. Ils ont également un rôle d’accompagnement humain, tout au long de la vie de leur filleul(e) et ont un lien privilégié avec lui. En cas de décès des parents, du fait de leur engagement moral, le parrain et la marraine voient leur rôle renforcé. Cependant, du point de vue légal, ils n’ont aucun droit ni devoir particulier. Ils ne devront pas prendre en charge l’enfant ni être ses tuteurs. Selon la loi, le tuteur est désigné par le juge de tutelle et le conseil de famille.

Tout le monde peut-il être parrain ou marraine ? Y a-t-il des conditions ?

Pour devenir parrain ou marraine dans le cadre d’un baptême catholique, on doit remplir ces conditions :
– être catholique
– être baptisé et confirmé
– avoir plus de 16 ans
Cependant, certaines paroisses acceptent parfois des parrains ou des marraines ne remplissant pas ces conditions. Renseignez-vous auprès de la vôtre.

Le choix d’un parrain et d’une marraine est-il obligatoire ?

Il est recommandé de choisir un parrain et une marraine mais ce n’est pas obligatoire d’avoir à la fois l’un et l’autre. Il faut seulement avoir au moins l’un des deux. Certains parents souhaitent donner deux parrains ou deux marraines à leur enfant. Même si ce n’est pas autorisé par le droit canonique, certaines paroisses le permettent aux familles qui en font la demande.

Comment choisir le parrain et la marraine ?

Ce choix n’est pas à prendre à la légère, car il s’agit de prendre des personnes de confiance, sur qui on peut compter sur le long terme. Traditionnellement, on choisissait le grand-père et la grand-mère pour le baptême du premier enfant. Les temps ont changé, et désormais, on peut choisir un/e ami/e proche ou un autre membre de la famille. Pour que le parrain et la marraine puissent remplir au mieux leur rôle, il vaut mieux qu’ils résident non loin de leur filleul/e ou puissent le voir régulièrement. Leur fonction étant en grande partie religieuse, il est également plus pertinent qu’ils soient croyants et pratiquants. Pour bien les choisir, lisez notre article Comment choisir le parrain et la marraine : les 5 critères d’un bon parrain et d’une bonne marraine

Peut-on choisir quelqu’un ayant déjà un ou des filleuls ?

Oui, car il n’y a pas de limites en nombre de filleuls. Un parrain ou une marraine peut très bien en avoir quatre, par exemple. Cependant, comme le but est d’établir un lien privilégié avec l’enfant, il vaut mieux choisir une personne n’ayant pas encore de filleul.

Je me suis trompé/e dans le choix du parrain et de la marraine, et je souhaite les changer a posteriori. Est-ce possible ?

Vous ne vous entendez plus avec le parrain ou la marraine et souhaitez donc en donner un autre à votre enfant ? Bien que les raisons de changer puissent être pertinentes (conflit, rupture de liens, décès…), il n’est pas possible de changer de changer de parrain ou de marraine car ils ont été les témoins de la cérémonie du baptême et ont signé les registres. La signature des registres est un fait juridique irrévocable.Toutefois, on peut toujours désigner a posteriori un parrain ou une marraine « de cœur », qui assumera ce rôle, sans être inscrit dans les registres. Il existe un cas exceptionnel permettant de « changer » de parrain ou de marraine : le parrain et la marraine du baptême doivent normalement être présents pour réaffirmer leur rôle lors de la confirmation de leur filleul/e. Si la raison justifiant un changement de parrainage est légitime, ce remplacement pourra avoir lieu lors de la confirmation, grâce à l’inscription de la nouvelle marraine ou du nouveau parrain dans le registre de confirmation. C’est au moment de l’inscription pour la confirmation qu’il faut indiquer à l’église qui sera le nouveau parrain et/ou la nouvelle marraine.

Quel est le rôle du parrain et de la marraine au cours de la cérémonie religieuse de baptême ?

Ils s’expriment sur la manière dont ils conçoivent leur rôle. Ils sont généralement invités à prononcer une lecture, des intentions de prière ou un poème. Au moment où on verse l’eau du baptême, c’est généralement la marraine qui tient l’enfant. Le parrain allume le cierge du baptisé au cierge pascal. Les parrain et marraine  signent les registre du baptême à la fin de la cérémonie.

Doivent-ils obligatoirement assister au baptême ?

En raison de leur rôle, la présence du parrain et de la marraine au baptême est primordiale. Cependant, ils peuvent avoir des contraintes les empêchant d’assister à la cérémonie (obligations familiales, professionnelles, maladie…). Pas de panique, l’Église a prévu ce cas. Dans une telle situation, l’absent pourra remplir une procuration et se faire représenter par une autre personne qui remplacera le parrain ou la marraine le temps de la cérémonie et signera les registres à sa place. La personne initialement choisie restera le parrain ou la marraine officielle aux yeux de l’église. Vous pouvez donc choisir un parrain ou une marraine, même si lui ou elle ne peuvent être présents à la cérémonie. Il faut cependant en informer préalablement la paroisse.

Le parrain et la marraine dans le cadre d’un baptême civil ou laïc

De la même manière que pour un baptême religieux, le rôle du parrain et de la marraine est d’accompagner l’enfant sur le plan humain, en tant que citoyen. Il n’existe pas de conditions légales pour le parrainage civil. On peut choisir n’importe qui, du moment qu’il s’agit d’une personne de confiance, qui aura à cœur de remplir sa mission auprès de son filleul. Lors d’une cérémonie de baptême civil à la mairie, le maire demande aux parrain et marraine de s’engager solennellement et d’accepter leurs nouvelles responsabilités. Ils pourront alors, s’ils le souhaitent, prononcer un discours. Pour une cérémonie laïque de baptême à la maison ou dans une salle, le parrain et la marraine peuvent lire des textes, participer à une rituel et prononcer leurs engagements vis-à-vis de l’enfant. Pour en savoir plus sur le baptême laïc, lisez cet article Baptême laïc : donner une marraine et/ou un parrain civil à son enfant

Copyright : Jenna Perfette Photography

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Joli baptême". En cadeau, une gazette de baptême gratuite à télécharger.

Vous aimerez peut-être :

10 bonnes raisons de prendre un photographe professionnel pour un baptême
Un double baptême mixte avec du rose, du bleu et des petits pois
Le baptême d'Elise sur le thème des petits pois en rose, argent et beige

Tags: , , , , , , ,

Copyright © 2016 Joli baptême. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.