Vous êtes ici : Accueil » Cérémonie » Quel est le meilleur âge pour faire baptiser son enfant ?

Joli baptême

Quel est le meilleur âge pour faire baptiser son enfant ?

Vous vous demandez peut-être à quel âge faire baptiser votre enfant. Y a-t-il des conditions, un âge idéal, minimum, maximum, etc. ? Cet article se propose de répondre à ces questions, en fonction du type de baptême souhaité…

Pour un baptême catholique

En théorie, il n’y a pas d’âge pour faire baptiser son enfant. On peut être baptisé à tout âge. Cependant, traditionnellement, les enfants sont baptisés durant leur première année de vie. Cette pratique remonte aux origines de l’Eglise. Au-delà de l’âge de 3 ans, l’Eglise préfère attendre que l’enfant aille au catéchisme avant d’être baptisé, car à cet âge, il comprend mieux ce qui se passe, et il n’est plus question de faire le choix pour lui.
Pour des raisons pratiques, un enfant supportera plus volontiers la messe de baptême s’il est tout petit que plus tard, c’est-à-dire avant 1 an, voire avant 6 mois. 3 mois est selon mon expérience un idéal car à cet âge, les bébés dorment encore beaucoup. Ainsi, il y a de fortes chances que l’enfant dorme pendant une grande partie de la cérémonie. De plus, les bébés sont vite captivés par la décoration, l’autel, et sont moins enclins à faire du bruit. Après 1 an, et même après 6 mois, c’est déjà moins le cas. J’ai fait baptiser mon enfant à 7 mois. Il y avait deux autres enfants à baptiser ce jour-là, qui avaient deux ans, et c’est mon fils qui a été le plus sage ! Les deux autres pleuraient beaucoup. Forcément, après 18 mois, les enfants ont vite fait d’être intenables, de s’ennuyer, trouver le temps long, ce qui est normal à cet âge. La messe de baptême sera donc moins de tout repos.
Rappelons enfin qu’historiquement, on baptise les enfants très jeunes (souvent, à la naissance, sous l’Ancien Régime), en raison des risques de mortalité infantile. On ne voulait pas prendre le risque que l’enfant meure sans avoir reçu le sacrement du baptême (voir à ce sujet, mon article Le baptême sous l’Ancien Régime).
Conclusion : pour un baptême catholique, l’idéal est avant 1 an, voire avant 6 mois. Ne pas dépasser 3 ans, sinon on entre encore dans une autre démarche de baptême, avec du catéchisme.

Pour un baptême protestant

Protestants et catholiques reconnaissent le même baptême (un seul baptême qui est le « oui que Dieu dit à son peuple »). Toutefois, malgré un accord sur le principe, les enfants protestants sont généralement baptisés plus tard que dans l’Eglise catholique. En effet, les Protestants estiment qu’un enfant n’est pas encore conscient de l’importance de cet acte religieux. Certains parents préfèrent donc laisser ainsi à leur enfant la liberté de demander lui-même son baptême, après avoir reçu une catéchèse. Cependant, on peut tout de même faire baptiser son enfant quand il est tout petit, en en faisant la demande et en s’engageant à ce que les parrain et marraine élèvent l’enfant dans la foi chrétienne (note : ceci n’est pas valable pour l’église baptiste où le baptême est réservé aux adultes).
Une autre alternative est la présentation de l’enfant, puis, plus tard, quand il sera plus grand, un baptême.
Conclusion : il n’y a pas d’âge idéal, mais pour des raisons pratiques, si on souhaite faire baptiser un bébé, le mieux est avant 1 an, voire avant 6 mois.

Rappelons que catholique ou protestant, même si un enfant est baptisé, il devra confirmer sa foi plus tard, par d’autres sacrements (profession de foi, communion, confirmation).

Pour un baptême civil (républicain)

Il n’y a pas d’âge requis pour un parrainage civil. On peut le faire à tout âge. On suivra donc les recommandations données ci-dessus pour des raisons pratiques (mieux vaut un tout-petit). Le baptême civil est apparu peu après la Révolution française, et est unique en Europe. Il est le symbole d’un accueil citoyen dans la République. Il renoue avec une pratique ancestrale de l’Humanité, et de la Rome antique, c’est-à-dire un rite de protection du nouveau-né. Il a donc selon moi plus de sens si le baptisé est tout-petit, plutôt que grand (même s’il n’y a bien sûr pas d’âge pour être accueilli dans la communauté des citoyens).

Crédit photo : JCP Portraits

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Joli baptême", être informé/e des actualités du site, et découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :

Etsy, le paradis de la papeterie
Organiser un baptême : la check-list
Les relevailles : bénédiction chrétienne de la mère après ses couches

Tags: , , , , ,

Copyright © 2009 Joli baptême. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.