Vous êtes ici : Accueil » Baptême civil-laïc » Un baptême civil, pour quoi faire ?

Joli baptême

Un baptême civil, pour quoi faire ?

Le baptême civil ou républicain est l’équivalent laïque du baptême religieux. Un peu comme le mariage civil pour le mariage à l’église, en somme. Comme le mariage civil, il se déroule à la mairie. Historiquement, le baptême civil a été mis en place durant la Révolution française qui souhaitait lutter contre les symboles religieux (rappelons que la Révolution était anti-cléricale : il fallait que les enfants soient des citoyens, et non des enfants de Dieu).
Par la suite, le baptême civil est  tombé en désuétude, pour revenir en force depuis quelques années, mais il est toujours un peu confidentiel : beaucoup ignorent son existence, et les mairies acceptant de le pratiquer sont minoritaires (ce sont souvent les mêmes qui pratiquent le PACS en mairie, d’ailleurs). Le baptême civil ne repose sur aucun texte légal et n’a ainsi qu’une valeur purement morale et symbolique : il n’entraîne aucun effet juridique.
Les détracteurs du baptême républicain sont nombreux : ils considèrent que ce n’est qu’une pâle copie du baptême religieux et un prétexte pour faire la fête. Quant au corps religieux, sans surprise, il trouve le concept totalement dénué de sens. Dans cet article, je vais me faire l’avocat du diable et tenter de démontrer en quoi le baptême civil a son intérêt…

1. Une pâle copie du baptême religieux

Mais n’est-ce pas le cas du mariage civil, qui pourtant ne dérange pas grand-monde ? Comme le baptême républicain, le mariage civil est également une création de la Révolution. Jusque-là, seul le mariage religieux existait… La différence est que le mariage civil a été rendu obligatoire, contrairement au baptême républicain.
Et contrairement au mariage civil qui est avant tout une formalité administrative, le baptême civil, lui, correspond à une démarche d’adhésion des parents aux principes et aux valeurs de la République. C’est pas beau, ça ?

2. Un prétexte pour faire la fête

Là, j’ai envie de dire : et alors ? C’est vrai après tout, où est le mal ? Toutes les occasions de faire la fête ne sont-elles pas bonnes à prendre ? En particulier dans une société où l’individualisme prime, où les gens ne se voient jamais et où les événements sont les seules occasions de réunir les familles. Donc, au contraire, je trouve ça très bien, de créer des occasions de se voir et de célébrer. La vie est courte, profitons-en !

3. Le baptême, comme rite de passage

Et puis, pourquoi les non-croyants n’auraient-ils pas droit eux aussi à une belle fête pour leur enfant ? Certes, il y a les baby showers pour célébrer une naissance, mais c’est une tradition américaine et une mode, alors que le baptême, lui, est bien une tradition française, inscrite dans son Histoire et sa culture. Pour moi, un baptême,  au-delà des questions religieuses, est avant tout un rite de passage pour l’enfant. Et l’on sait l’importance des rites de passage dans une société.

4. Le baptême civil ne s’oppose pas au baptême religieux

Comme je l’ai écrit dans un précédent article, le baptême républicain d’aujourd’hui n’est pas anti-clérical. Il ne correspond pas à un rejet du baptême religieux mais à un complément ou une alternative à celui-ci. Il constitue un bon compromis pour les parents de religions différentes, ou les couples dont l’un n’est pas croyant. Mais il est surtout un moyen pour les parents de montrer leur attachement aux valeurs républicaines. C’est donc avant tout une démarche citoyenne.

5. Le baptême civil, pour donner un parrain et une marraine à son enfant

Enfin, et surtout, le baptême républicain permet à l’enfant baptisé d’avoir un parrain et une marraine, désignés par les parents, qui auront pour engagement moral de guider l’enfant dans sa vie de citoyen. L’autre appellation du baptême civil est d’ailleurs le parrainage civil.

En conclusion, plutôt que de dénigrer le baptême civil, on ferait mieux de le développer, car les mairies le pratiquant sont encore trop rares, laissant sur le carreau des tas de parents qui auraient bien aimé faire baptiser leur enfant civilement…

Si votre mairie n’organise pas de baptême civil, vous pouvez : Organiser une cérémonie laïque pour un baptême civil

Vous souhaitez organiser un baptême civil pour votre enfant ? Cliquez sur l’image ci-dessous : 

ceremonie laique de bapteme

Crédit image : Ville de Seynod

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Joli baptême". En cadeau, une gazette de baptême gratuite à télécharger.

Vous aimerez peut-être :

Célébrer un mariage et un baptême en même temps, c'est possible ?
Jolie histoire : le symbole et l'origine des dragées
Le baptême laïque d’Élise : une cérémonie unique et émouvante de parrainage civil

Tags: , , ,

Copyright © 2016 Joli baptême. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.