Comment être une bonne marraine ou un bon parrain pour votre filleul(e) ?

Vous êtes parrain ou marraine ? Félicitations ! Vous avez été choisi(e) pour guider et accompagner votre filleul(e) tout au long de sa vie de chrétien(ne) ou de citoyen(ne). C’est un rôle important. Les parrains sont considérés symboliquement comme des seconds parents pour l’enfant. Et ce rôle commence dès le jour du baptême, car en tant que bon parrain ou bonne marraine, vous allez être mis(e) en avant, lors de la cérémonie, puis de la réception. Il est aussi de votre responsabilité de soutenir les parents dans les préparatifs et l’organisation du baptême. Dans ce contexte, comment aider les parents ? Comment montrez votre engagement envers votre filleul(e) ? En somme, comment être un bon parrain ou une bonne marraine pour votre filleul(e) ?

bonne marraine

Comment être un bon parrain ou une bonne marraine pendant les préparatifs ?

Les préparatifs d’un baptême sont très prenants et chronophages pour les parents d’un enfant en bas âge. Votre contribution avant le jour J sera donc grandement appréciée par ces derniers ! N’hésitez pas à les consulter pour savoir comment vous pouvez les décharger au cours de cette période.

D’expérience, voici les points sur lesquels vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice :
– aider les parents dans le choix du faire-part de baptême,
– choisir avec eux la médaille de baptême et la chaîne en or (qui sont les cadeaux traditionnels du parrain et de la marraine),
– participer à la recherche de salle si le baptême se déroule hors du domicile des parents,
– le cas échéant, être présent(e) lors des séances de préparation religieuse si cela est demandé par la paroisse,
Cette liste n’est pas exhaustive. Encore une fois, soyez pro-actif(ve) et demandez aux parents en quoi vous pouvez être utile.

Comment être de bons parrains  le jour du baptême ?

Le jour du baptême, le rôle des parrains est facile à jouer car il est « codifié » lors de la cérémonie religieuse, civile ou laïque. Vous n’aurez donc qu’à suivre les instructions que vous donnera le prêtre ou l’officiant de cérémonie.
Pour la réception, demandez aux parents ce que vous pouvez faire pour les aider. Quelques exemples :
– aider à préparer et décorer la salle
– servir les plats aux invités s’il s’agit d’un baptême DIY
– faire un discours, drôle ou émouvant
– réaliser un diaporama avec des photos de votre filleul(e)
– animer des jeux et activités pour divertir les convives
– porter votre filleul(e) ou vous occuper de lui si c’est un bébé (cela peut grandement soulager ses parents !)
– gérer l’organisation de la journée, etc.

bonne marraine

Comment remplir son rôle de parrain ou marraine après le baptême ?

La mission de parrain et de marraine ne s’arrête pas le jour du baptême. Au contraire, elle ne fait que commencer ! votre responsabilité est désormais de faire partie de la vie de votre filleul(e), d’une manière ou d’une autre. Evidemment, on comprendra que vous avez des contraintes et ne pourrez pas toujours être disponible pour votre filleul(e). Et personne ne vous en voudra pour ça. Mais efforcez-vous autant que possible d’être là pour votre filleul(e), lors des moments importants notamment :
– son anniversaire : en lui offrant un cadeau, si vous en avez la possibilité, en lui téléphonant ou en lui envoyant une carte, et mieux, en étant présent lors de ses fêtes d’anniversaire…
– Noël : encore une fois, un petit cadeau sera bienvenu, mais non obligatoire si vos finances ne vous le permettent pas. Dans ce cas, remplacez l’objet matériel par une présence symbolique, un soutien affectif ou psychologique.
– si votre filleul(e) a un prénom chrétien, souhaitez-lui sa fête,
– félicitez-le ou la pour ses réussites et partagez ses joies (examens, diplômes, obtention du permis, mariage, etc.)
– lors des moments difficiles que votre filleul(e) traversera, surtout à l’adolescence, ou lors d’une maladie, d’une épreuve, montrez-lui votre soutien.

D’une manière générale, plus vous serez présent(e), physiquement ou à distance, dans la vie de votre filleul(e), mieux ce sera, et vous mériterez amplement votre titre de bon parrain/bonne marraine. :-)

 

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Joli baptême". En cadeau, une gazette de baptême gratuite à recevoir.

Auteur de l’article : L'auteur

Je suis Lova, une maman de deux enfants. En 2012, j'ai lancé le blog Joli Baptême, qui inspire chaque jour des milliers de lectrices pour organiser le joli jour de leur merveille. J'ai publié un guide sur l'organisation d'un baptême laïque, pour les parents qui souhaitent un baptême original et moderne pour leur enfant mais ne se reconnaissent pas dans le baptême traditionnel religieux.